Covid-19 : Ça pourrait aller bien mieux !

0
231

– Ma santé n’appartient qu’à moi seul et j’en suis seul responsable.

J’interdis à toute personne, organisme ou institution de me dicter quoi faire ou ne pas faire à propos de ma santé, j’en suis seul juge.

– J’arrête d’écouter les nouvelles des médias de la propagande et du terrorisme médiatique.

Chaque jour depuis des semaines ces médias à la solde de la bourgeoisie mondialiste n’ont cessé de semer une psychose au point de faire pisser les Québecois(es) dans leurs culottes.

On voit du rouge partout, des chiffres faussement exagérés (Statistique Covid), la courbe « Arruda » qui monte monte et monte encore, on dit que tout ce qui monte doit descendre un jour, mais cette courbe est apparemment l’exception qui confirme la règle.

Il n’a qu’à s’asseoir dessus, avec ses grosses fesses la courbe ne va pas juste s’aplanir, elle va s’aplatir.

Eh oui ! Avec le ridicule il vaut mieux en rire qu’en pleurer.

Pour faire durer la psychose on miroite une 2ème vague et probablement même une 3ème, ils en connaissent des choses sur un nouveau virus dont le comportement est supposé être imprévisible !

Toutes ces marionnettes médiatiques gracieusement payées par leurs maîtres ne font que répéter les mêmes phrases tels des perroquets comme s’ils ont été hypnotisés.

Sophie Thibault alias Madame Covid qui ose traiter ce qui sortent pour prendre un bol d’air frais, même quand ils sont seules, de DÉLINQUANTS.

Denis Lévesque avec sa phobie flagrante des microbes, très contagieuse même à travers l’écran, qui ne rate pas une occasion pour tester la docilité des Québecois(es) en lançant tantôt que les masques allait devenir obligatoire, tantôt que c’est le vaccin qui va l’être…et j’en passe!

Ces journalopes avec le clown de Horacio Arruda et le premier sinistre Legault qui brille par sa lâcheté devant les vrais détenteurs du pouvoir qui eux sont bien tapis dans l’ombre, sont la honte du Québec et représentent un danger pour les droits fondamentaux des Québecois(es) ainsi que pour leur santé, les conséquences du confinement vont êtres terribles.

– Je ne ferais aucune délation à propos du Covid.

Dénoncer une personne qui soit disant n’a pas respecté la « Distanciation Sociale » est un crime au même titre que certains français, pendant l’occupation Nazie de 1940-1944, dénonçaient à la Gestapo les juifs qui se cachaient chez des bons samaritains.

Ce gars fait son cinéma pour faire beaucoup de sous.

– Je décide de me faire ma propre opinion vis-à-vis de toute cette mascarade.

Je vais chercher moi-même sur Internet et médias alternatifs les réponses fournies par des personnes qui n’ont, en général, aucun intérêt à diffuser des mensonges ce qui loin d’être le cas des masse médias.

Voici certaines chaînes Youtube qui peuvent m’aider à y voir plus clair tout en faisant confiance à mon discernement et mon bon sens.

– Quand je marche sur le trottoir, je reste sur le trottoir.

Celui ou celle qui veut bien me croiser sur le même trottoir comme du monde, je dis Bravo! Et bienvenu dans la normalité.

Celui ou celle qui a peur que je le contamine avec un virus ou qui a juste peur de désobéir aux consignes de son gouvernement, je lui dis de se tasser de mon chemin.

– Si malgré tout je n’arrive toujours pas à me faire ma propre idée.

Alors je me fierai à l’avis de la personne en laquelle j’ai le plus confiance au Monde.

– J’arrête d’embarquer dans cette compagne de culpabilisation orchestrée par les médias officiels.

Je ne dois en aucun cas me sentir comme étant un danger pour les autres, que je sois porteur ou non du virus.

En contaminant quelqu’un d’autre avec ce coronavirus (ce qui a toujours été la normalité des choses de la vie jusqu’à ce que des illuminés décident autrement), je donne juste l’opportunité à l’organisme de cette personne de s’immuniser naturellement contre ledit virus et d’en finir une bonne fois pour toute avec ce chapitre Covid-19.

– J’évite d’avaler trop de ce désinfectant.

Celui que j’utilise plus celui qu’on m’impose chaque jour pour me laver les mains dans les magasins constitue à la longue une grosse quantité que j’ingère sans me rendre compte.

Cet antibactérien détériore ma flore intestinale qui est la base d’un bon système immunitaire.

Horacio Arruda ce Docteur en lavage de mains ne le dis pas ça !

Tout désinfectant est un poison pour mon corps, je dois me rincer les mains à l’eau après son utilisation surtout avant de manger.

– J’oxygène bien mon corps là ou l’air est meilleur.

C’est à dire dehors est non confiné à la maison, et le masque n’est jamais approprié pour ça, marcher ou pire encore courir avec un masque est fortement déconseillé et même dangereux.

Surtout si c’est un slip comme celui de Arruda.

– Je ne me fais pas tester, pourquoi ?

1 – Les tests du Covid-19 ne sont pas su tout fiable, même l’inventeur de ce test PCR (Polymerase Chain Reaction ) Kary Mullis en 1983 dit qu’il destiné aux chercheurs en biologie moléculaire et en aucun pour le diagnostique de pathologies.

Un article pour les détails : Test PCR coronavirus

2 – Que je sois testé positif ou négatif je serais de toute façon renvoyé à la maison.

3 – Si je suis testé négatif, je deviens méfiant des autres parce qu’ils risquent de me contaminer et tout le Monde devient en quelque sorte un danger pour moi.

Ce qui entraîne isolement, solitude et déprime.

4 – Si je suis testé positif (ce qui est souvent le cas, car ce test inadéquat donne à plus de 80% de résultats positifs), je me sentirais coupable de contaminer les autres et surtout ma famille, je deviendrais un danger pour les autres.

Ce qui entraîne aussi isolement, solitude et déprime surtout si mon entourage me considère comme un pestiféré.

Je serais aussi fiché dans les archives de la « santé publique » comme étant dangereux pour la société, et à l’instar d’un casier judiciaire j’aurais un « casier sanitaire ».

– Je ne me ferais jamais vacciner.

Sans tourner autour du pot, Vaccin = Maladie.

La pire crise sanitaire qui a fait entre 20 et 50 millions de morts est sans conteste la « grippe espagnole » de 1918.

Mais son nom est déjà un double mensonge, cette hécatombe n’était pas une grippe et m’avait rien à avoir avec l’Espagne, c’était un génocide du à la vaccination.

Lire l’article : Vérité Grippe Espagnole

– Je vais serrer dans mes bras tous ceux que j’aime.

S’ils veulent bien faire pareil pour moi, et je vais leur dire que je les aiment et jamais plus il n’y aura de distanciation sociale entre nous.

– Je dépose plainte contre le gouvernement et ses acolytes.

Pour violation de mes droits fondamentaux, d’abus de pouvoir, de la promotion du totalitarisme et de crimes contre les Québecois(es) notamment les aînés.

ET LÀ !

 

Tous pour un
et
un pour tous

 

Qtie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici